ACTE DE DÉCÈS DE LOUIS DE LA ROCHEJAQUELEIN

Louis de La Rochejaquelein

 

Louis de la Rochejaquelein était le frère de Henri de la Rochejaquelein, le plus populaire, le plus aimé, le plus séduisant des chefs de la Vendée militaire. C'est de ce dernier qu'est la parole historique : "Si j'avance, suivez-moi ; si je recule, tuez-moi ; si je meurs, vengez-moi !". Ce vaillant mourut le 27 février 1794.

Louis de la Rochejaquelein voulut s'opposer en 1815 au retour de Napoléon sur le trône. Il leva une armée de Vendéens. Il y eut rencontre des troupes de Napoléon avec les troupes royalistes à la métairie des Mathes.

Pour mieux exciter ses soldats à la lutte, le général Vendéen monte sur une "bouchée" et agite son chapeau au bout de son épée. Il devient ainsi une cible facile pour l'ennemi. Une balle lui traverse la poitrine.

En tombant le noble Vendéen peut encore faire le signe de croix et il expire.

 

P1320628

P1320632

 

Voici pour ceux qu'intéresse l'histoire de la Révolution, copie de son acte de décès. Nous la devons à l'obligeance de M. le Docteur Guérin.

L'an mil-huit-cent-quinze, le 7 juin, à trois heures du soir, par devant maire, officier public de l'état civil de la commune du Perrier, canton de Saint-Jean-de-Mont, arrondissement des Sables, département de la Vendée, sont comparus : M. Henri Allard, chevalier de Saint-Louis, demeurant à Saint-Cyr-des-Gâts, département de la Vendée, arrondissement de Fontenay et M. Benjamin Maynard, propriétaire, demeurant à Luçon, département de la Vendée. Les deux majeurs, lesquels nous ont déclaré que M. Louis Duvergier, âgé d'environ trente-huit ans, Marquis de la Rochejaquelein, maréchal de Camp, Chevalier de l'Ordre Royal, de l'Ordre de Saint-Louis ; et général en chef de la grande armée du Roi, a été tué au combat des Mathes, commune de Saint-Hilaire, le dimanche 4 juin, par une balle qui lui a traversé la poitrine ; époux de dame Victorine Donissant, lesquels témoins nous ont déclaré savoir signer avec nous au présent acte de décès après que lecture leur en a été faite.
Le Registre est signé :
B. DE MAYNARD, Chevalier de Malthe
M. Allard, chevalier de Saint-Louis.
De Mazin de Bouy.
P.-J. DE GRIFFON, Capitaine de Cavalerie
Le Chevalier de Clabat.
A. AUJOSSANT.
FORTIN
Le chevalier Robert de Lézardière de Chataigner, Chef de division
BABU, maire.
Le Comte de Nonac, officier de l'État-Major.
LAMBERT, desservant du Perrier.
FLEURY, Greffier.

Bulletin Paroissial - Saint-Jean-de-Monts - juin 1923 - AD85

 

P1320658

 

acte décès Louis de La Rochejaquelein

acte décès Louis de La Rochejaquelein suite

 (État-civil AD85)

A noter sur l'acte ci-dessus, du jugement du Tribunal de 1ère Instance des Sables-d'Olonne, que la date de naissance de Louis de la Rochejaquelein est le 29 novembre 1777 (à Saint-Aubin-de-Baubigné).

 

LES MATHES

ST HILAIRE DE RIEZ LES MATTES CADAS