La Croix du Vexilla Regis, avec à son pied, une plaque de l’association Vendée Militaire honore la mémoire de Jean perdriau et de ses hommes partis au combat le 13 mars 1793.

 

 

C’est devant cette croix que Jacques Cathelineau et ses hommes, partis rejoindre Perdriau à Jallais, s’agenouillent et entonnent le chant du « Vexilla Regis » :

« Vexilla regis prodeunt

Fulget crucis mysterium

Qua vita mortem pertulit

Et morte vitam protulit »

 

 Ce qui se traduit par :

 

« Les drapeaux du roi s’avancent

Resplendit le mystère de la croix

Sur laquelle la vie a supporté la mort

et par sa mort apporté la vie »

 

Cet événement du début de la guerre de Vendée est représenté sur un des vitraux de l’église du Pin en Mauges.