Mademoiselle du Rocher de Quengo dite " Capitaine Victor " ou " Victoria "

 

Bataille des Iffs

Le 9 juillet 1795, un convoi escorté par des soldats républicains sortit de Bécherel mais tomba dans une embuscade. Les Chouans étaient menés par Mademoiselle du Rocher du Quengo, dite « Victoria » ou « Victor » qui fut tuée lors du combat. Selon le procureur-général-syndic de Saint-Brieuc 125 Chouans sont tués, mais ce nombre est probablement exagéré.

 

Lettres la concernant :

Du 9

Les représentants Blad et Tallien, au comité de salut public (Rennes)

"Hoche écrit que les débarqués n'ont eu aucun avantage. Nous partons aujourd'hui pour Vannes. Nous recommandons au comité de mettre beaucoup de discrétion dans sa correspondance, car presque toutes les mesure sont connues d'avance. Soyez vous-mêmes vos copistes pour les objets importans. Nous avons cru devoir donner l'ordre de faire arrêter Félix Winphen ; Dubayet est chargé de l'exécution de notre arrêté. On a trouvé sur une femme atroce, tuée dans le district de Dinan, des papiers importans. Elle se nommait Victor."

Le procureur-général-syndic, au comité de salut public. (Saint-Brieuc)

"Deux affaires ont eu lieu dans le district de Dinan. Un convoi, sorti de Becherel avec escorte, avait été enlevé ; la troupe a joint les Chouans ; vingt-cinq ont été tués ; le reste est tombé dans une embuscade, et cent y ont péri. Une femme nommée Victor ou Victoria était à leur tête : quelques papiers trouvés sur elle prouvent qu'elle était incroyablement féroce." ...